Et si vous vous remettiez sérieusement au chinois ?

En Chine où à Taïwan depuis longtemps ? Votre niveau de chinois ne décolle pas et vous avez déjà baissé les bras ? Il n’est jamais trop tard pour vous y remettre.

Pensez à ce que vous loupez en ne parlant pas chinois ! Pensez à toutes ces situations où vous seriez plus à l’aise, quand vous prenez le taxi, quand vous commandez au restaurant, quand vous faites vos courses au marché, quand vous êtes en voyage pour le business ou pour les vacances, quand vous n’avez plus d’argent sur votre forfait téléphonique et que vous ne pouvez plus appeler! On pourrait en écrire des pages et c’est normal, qui penserait vivre dans un pays longtemps sans en apprendre sa langue ?

Arrêtez de vous cacher derrière la difficulté de la langue ou bien derrière des excuses telles que : « mais tous ceux qui parlent bien chinois en Chine c’est qu’ils ont pris au moins 1 an pour étudier à temps plein » ou bien « mais de toute façon lui, sa femme est chinoise c’est pour ça qu’il y arrive ». On est tous bons pour trouver des excuses mais moins pour trouver des plans d‘actions ! Et c’est bien ça qu’il vous faut, un plan d’actions. Je souhaite justement vous en proposer un aujourd’hui. Mais avant ça vous devez savoir que dans tout apprentissage la principale barrière, c’est vous-même, le moteur c’est la motivation et c’est donc par là qu’il faut commencer.

Quelle est votre motivation pour parler chinois ? La première étape c’est de définir le pourquoi, on ne fait pas les choses sans raisons, on apprend pas le chinois sans raison non plus:

Pour ma part j’ai 4 raisons principales qui me poussent à apprendre le chinois:

Je souhaite pouvoir parler chinois couramment pour :

-ne dépendre de personne quand je suis en Chine

-découvrir plus et m’épanouir socialement en comprenant les discussions des gens qui m’entourent et en pouvant y participer

-avoir plus d’opportunités pour le travail ou le business

-parler à ma belle famille et sortir des sujets basiques du style :  Bonjour, ça va? il fait beau aujourd’hui? on a bien mangé!

 

A vous de définir vos propres raisons, une fois fait , écrivez les sur une page de papier ou sur un autre support que vous regarderez à chaque fois que vous passez du temps à apprendre. Maintenant que votre motivation est solidement définie, comment garder cette motivation au fur et à mesure de l’apprentissage ?

Il faut mettre dans l’apprentissage une boucle de retour rapide (« fast feedback loop ») qui est en fait un moyen de se tester et voir ses progrès le plus rapidement possible. J’explique ça avec plus en détails dans cet autre article qui contient la méthode que je recommande pour apprendre rapidement et sans trop d’effort à parler chinois: Apprendre le chinois, par où et comment commencer ?

 

Maintenant que vous êtes déterminés, je vous propose ce plan d’action pour vous mettre/remettre au chinois:

 

1-Demandez-vous quels seraient les avantages de parler chinois dans votre quotidien et écrivez les en quelques point clés sur une feuille de papier que vous relisez avant chaque révision.

2-Forgez-vous une habitude d’apprentissage. Je propose une méthode qui marche dans cet article Apprendre le chinois, par où et comment commencer ? qui ne demande pas un engagement surhumain, même pour des gens très occupés (30 min/jour de travail concentré + 30 min/ jour d’écoute en temps masqué dans les transports, sous la douche, en faisant la vaisselle.. tout ce qu’on peut faire sans avoir besoin de son cerveau)

3-Suivez ce blog ! Vous serez alerté à chaque nouvel article, vidéo, podcast par e-mail en vous inscrivant dans le formulaire du bandeau de droite ou en bas de page si vous êtes sur mobile (ne vous inquiétez pas il y en a rarement plus de deux notifications par semaine). Cela permet de vous faire une petit piqure de rappel de votre propre engagement.

4-Rappellez-vous souvent que vous ne regretterez jamais d’avoir passé du temps sur votre éducation, c’est le meilleur investissement de temps qui soit. Les premiers pas sont les plus durs mais dès lors que l’on se forge une habitude, que l’on voit ses progrès au jour le jour alors cela devient beaucoup plus facile.

 

Imaginez-vous dans un an parlant chinois couramment, quelle différence cela ferait sur votre quotidien ? Rappelez-vous de l’entête de ce post 短 Bú pà lù cháng zhǐ pà zhì duǎn Ne craint pas le longue route, craint le manque d’ambition !

Alors si vous êtes motivés, laissez un commentaire ci-dessous avec vos raisons à vous qui vous pousse à apprendre le chinois et le niveau que vous visez. C’est la technique qui consiste à rendre public un engagement, c’est un acte qui joue beaucoup sur la motivation, on est naturellement moins enclin à abandonner un projet rendu public !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *